Biomimesis

Biomimétisme technologie

Biomimétisme & Mobilité 2025 au Los Angeles Auto Show

design-challenge-2013-662x166

Durant le L.A. Auto Show, qui aura lieu du 22 novembre au 1er décembre 2013, un concours est organisé et le biomimétisme est à l’honneur !

Les firmes automobiles du monde entier sont invitées à participer et cette année, les studios d’Allemagne, du Japon et des États-Unis seront en compétition sur le thème “Biomimétisme & Mobilité 2025: Les réponses de la Nature aux défis humains”.

Avec les connaissances biologiques qui doublent tous les cinq ans, les concepteurs disposent maintenant des instruments et de la capacité d’imiter la nature comme jamais auparavant. La Nature est l’un des meilleurs laboratoires de R&D que nous connaissions. Le Design Challenge de cette année demande aux studios de design automobile de concevoir des véhicules qui utilisent le biomimétisme dans le but d’accroître nos capacités humaines et d’améliorer la mobilité. Les enjeux consitent à apporter des solutions aux problèmes de congestion, de pollution, de durabilité, de flexibilité et de sécurité. Pour gagner le concours, il faut apporter une solution à ces problématiques en s’inspirant de la Nature. Les candidatures sont évaluées en fonction de divers critères, notamment:

  • Adaptation créative des lois de la nature ( faune et flore )
  • Application de l’intelligence humaine au Biomimétisme de façon unique afin d’améliorer l’efficacité des véhicules du futur
  • Confort, commodité, esthétique du véhicule
  • La durabilité de la construction, de l’entretien, de l’exploitation et du cycle de vie
  • La personnalité du véhicule en relation avec la marque

Le constructeur BMW a d’ores et déjà confirmé sa participation à ce concours de design. Il semble hélas que les constructeurs français n’aient pas souhaité participer, mais peut-être avez vous plus d’informations que moi ?

Pour l’édition de 2010, Mercedes-Benz avait proposé le concept car Biome. La Biome était fabriqué à partir d’un matériau biologique, BioFibre, utilisait la bioluminescence pour les phares, libérait de l’oxygène pur en fonctionnement, et devenait, d’après le constructeur, parfaitement transparente pour les écosystèmes. Le challenge de 2010 était de faire un véhicule quatre places de moins de 453,6 kg  à la fois confortable et sûr, tout en offrant des performances de conduite satisfaisantes sans pour autant sacrifier la demande des consommateurs au niveau du style.  Vous pouvez également voir les réponses des autres constructeurs automobiles ici.

biome-conceptual-design-1-gallery-420x276

Parmi les juges du concours de cette année se trouve le Dr. Gabriel A. Miller, Director of Research & Development, Centre for Bioinspiration, du zoo de San Diego. Gageons qu’il aura un regard critique sur les aspects vraiment durables des propositions des constructeurs automobiles.


Laisser un commentaire