Biomimesis

Biomimétisme innovation technologie

Mazda s’inspire du vivant, ou pas ?

Le constructeur automobile japonais Mazda communique sur sa nouvelle ligne de design, appelé langage stylistique KODO – l’Âme du Mouvement. Leurs dernières sources d’inspiration, disent-ils, ont été “les mouvements que l’on retrouve dans la nature. Nos véhicules capturent cette gestuelle et expriment force, puissance et dynamisme, dans leur plus pure expression.” Cette ligne de design KODO s’est exprimée pour la première fois sur leur concept-car Shinari, puis a été poursuivi sur le nouveau  modèle, la Mazda6.

Mazda Shinari

Mazda Shinari

Mazda a dévoilé cet avril à Milan (présenté également à Milan, le concept-car Twin’z de Renault, voir ICI) le design expressif, non pas d’une voiture futuriste, mais d’une chaise ! “Son profil plongeant vers l’avant tel un animal prêt à bondir, évoque la brusque libération d’un trop-plein d’énergie refoulée”.

Design Kodo - chaise

Je me demande donc à quel niveau commence le biomimétisme ?

Il est clair qu’il n’y a pas dans ces projets de volonté de la part du constructeur de s’inspirer du vivant dans un but de développement durable. Donc, on peut difficilement classer cela dans le biomimétisme, néanmoins le premier niveau d’inspiration de cette approche est : s’inspirer des formes du vivant ou biomorphisme. S’inspirer n’est pas copier ou imiter. Le designer de Mazda, Akira Tamatani, nous dit s’inspirer “des mouvements de la nature, des animaux sauvages. Leurs attitudes sont retranscrites dans les lignes du véhicule, même quand il est en position statique.” Alors est-ce du biomimétisme de premier niveau ou pas ? Quel est votre avis ?


Laisser un commentaire