Biomimesis

Architecture et écologique

Une architecture pour la faune et la flore interdite aux hommes !

Dans la série des propositions architecturales impressionnantes et écologiques (voir aussi ici), voici le projet Sea Tree.

L’urbanisation et le changement climatique mettent beaucoup de pression sur les espaces disponibles pour la nature dans les centres-villes. De nouvelles initiatives pour ajouter des zones de verdures supplémentaires dans les villes sont rares. Pourtant ses zones d’habitats supplémentaires pour les oiseaux, les abeilles, les chauves-souris et d’autres petits animaux pourrait apporter de nombreux effets positifs à l’environnement d’une ville.

Projet Sea-Tree

Projet Sea-Tree

Le cabinet d’architectes, Waterstudio au Pays-bas, a conçu un nouveau concept pour améliorer le nombre de zones vertes dans les villes, le Sea Tree (l’arbre de mer). Cet arbre de mer est une structure flottante en strates d’habitats verts pour les animaux. Cette structure n’est pas accessible par l’homme. L’arbre de mer est construit via la technologie offshore tout à fait semblable aux tours de stockage de pétrole qui peuvent être trouvées en haute mer.
L’idée du cabinet est que de grandes compagnies pétrolières fassent don d’un arbre de mer à une ville pour démontrer leur engagement pour un meilleur environnement de  celles-ci. L’espace pour ces arbres de mer peut être trouvé sur des fleuves, des mers, des lacs et ou des ports. La hauteur et la profondeur de cet arbre de mer peuvent être ajustées selon l’emplacement. L’arbre de mer se déplace légèrement avec le vent et est amarré au fond de la mer. Sous l’eau l’arbre de mer fournit un habitat pour des petites créatures ou même, quand le climat le permet, pour des récifs de corail artificiels. La beauté de la conception réside en ce qu’elle fournit une solution viable sans utiliser d’espace couteux sur terre, tandis que l’effet des espèces vivantes ayant colonisés l’arbre de mer se fera ressentir dans une zone de plusieurs kilomètres autour de l’emplacement d’amarrage. Cette tour sera le premier objet flottant 100% dédié à la flore et la faune.

Stratification animale

Stratification animale

Le Sea Tree ne contient que des technologies existantes et éprouvées. L’héritage néerlandais, avec ses centaines d’années de combat contre l’eau, se fait clairement ressentir dans ce projet. Les compagnies pétrolières utilisent des tours flottantes de stockage depuis des années, l’équipe d’architectes leur a simplement donné une nouvelle forme et une nouvelle fonction. Ces structures sont un catalyseur pour la croissance de la flore et des habitats de la faune.
L’inspiration leur est venue d’un projet antérieur, où des écologistes leur ont demandé de fournir des habitats pour des animaux ne devant pas être approchés par les gens. L’eau est bien sûr un moyen idéal pour éloigner les curieux. La forme des structures de stockage de pétrole, flottant en Norvège, a apporté une autre source d’inspiration qui a été combinée avec une imitation des formes régulières des arbres puis surmontée d’une grande couronne au sommet.

Bref, leur idée est de reprendre le concept de parc écologique, de le diviser en plusieurs zones et de les superposer verticalement les unes au dessus des autres, formant un lieu de rencontre vertical pour la vie sauvage!

Stratification sous marine

Stratification sous marine

Ce genre de projet est spectaculaire ! Sur le site du cabinet, les architectes défendent la viabilité technique d’un tel projet. Mais on peut se poser la question de l’utilité : Ne serait-il pas mieux d’apprendre à renforcer et à gérer la biodiversité végétale et animale des villes plutôt que de créer ex nihilo des îlots de biodiversité à coté de celle-ci ?

Qu’en pensez-vous ?

 


One comments on “Une architecture pour la faune et la flore interdite aux hommes !
  1. Pingback: Biomimesis » Une architecture pour la fau...

Laisser un commentaire